Quelle doudoune choisir pour un hiver au chaud ?

Les doudounes sont légères, chaudes et confortables. Et porter une, c’est comme se glisser dans une couette pour se protéger du froid pendant l’hiver. Mais entre duvet et synthétique, comment s’y prendre, pour dénicher le meilleur modèle ?

Caractéristiques de la doudoune

La doudoune est une veste rembourrée à partir de duvet, de plumettes d’oie ou de canard. Composée d’un isolant et d’une enveloppe, elle offre une isolation thermique, grâce au tissu du duvet. Cliquez ici https://www.helvetica-mp.com/16-ewarm, pour plus de détails. Le choix d’une doudoune dépend en parti de l’usage qu’on compte en faire. Si vous résidez dans le sud de la France par exemple, vous n’avez pas besoin de choisir une doudoune rembourrée de plumettes d’oie. Vous risquez de mourir de chaud, car ce type d’isolant n’est pas adapté à l’hiver clément de cette région.

Quel type d’isolant choisir ?

Le duvet
Quel que soit le type d’isolant, plus la doudoune est épaisse, plus elle sera destinée aux activités statiques. Lorsqu’elle est plus fine, elle s’adapte aux températures douces. Plus performant que les autres isolants, le duvet est plus chaud, léger, plus respirant, plus douillet et plus compressible. Il est une matière naturelle obtenue du canard ou de l’oie. Le duvet dispose d’un pouvoir de compression et isolant supérieur à celui synthétique. Il est en revanche plus cher et difficile à laver que les autres isolants. Il est à privilégier pour les conditions extrêmes. Plus il se gonfle d’air, plus il est chaud et ce pouvoir se mesure en cubic inch (cuin). Ainsi, de 800 cuin à plus, le duvet est de très bonne qualité. Entre 600 et 700 cuin, il est de qualité bonne et de 400 à 500 cuin, il est de qualité moyenne.

L’isolant synthétique

L’isolant synthétique est moins performant que le duvet. Mais il est beaucoup plus facile à entretenir. Ce type de vêtement est fait pour ceux qui recherchent un vêtement moins cher et facile à entretenir. Il est assez résistant et même s’il arrivait qu’il se déchire, il ne perd en rien son isolant.

La quantité et la qualité de plume

Plus la doudoune a un cuin élevé, plus la qualité thermique de la veste est importante. Quant à la quantité de plumes, il est indispensable d’avoir une importante quantité de plumes, pour que la veste fasse bien son travail d’isolation.